01 83 77 59 00
Rejoignez-nous sur LinkedIn
   
Suivez-nous sur Twitter
   
Abonnez-vous sur Youtube
  • fr
  • en
  • Les méthodes les plus utilisées pour augmenter les taux de clics sur vos E-mailings

     

    Les méthodes les plus utilisées pour augmenter les taux de clics sur vos E-mailings

     

    Un e-mailing doit suffisamment convaincre pour convertir le lecteur en prospect / client et déclencher une réponse positive au stimulus marketing : achat direct, demande d’informations, téléchargement, etc. Cette réactivité est majoritairement amplifiée par l’utilisation de ce qu’on appelle les boutons d’Appel à l’Action ou « Call to Action ». Dans cette article, découvrez comment les utiliser pour augmenter les taux de clics sur vos e-mailings.

     

     

    Sommaire

    Où placer le Call to Action dans mon e-mailing

    Bien rédiger le texte d’appel à l’action

    Quel design choisir pour mon Call to Action ?

    Faut-il multiplier les Call to Action pour obtenir plus de clics ?

     

     
     
     
     

    Où placer mon Call to Action dans mon e-mailing ?

     

    Tout dépend de l’organisation globale de l’e-mail et du contenu textuel. Certaines Ecoles préconisent de placer le bouton d’appel à l’action en haut de page, de manière à générer un clic immédiat. Oui ! A condition qu’il soit placé sur une image parlante décrivant clairement ce que génère un clic.

     
     
     

    CTA-haut de page

     
     
     

    Pour d’autres, le CTA prend tout son sens lorsqu’il est contextualisé et placé en bas de page, après que le destinataire a parcouru le contenu du message en diagonale. Si vous avez un doute sur le comportement de votre cible, faites de l’A/B testing et envoyez deux à trois types de campagnes en positionnant votre CTA en haut, en centre et en bas de page. Vous pourrez mesurer les résultats et identifier l’e-mailing le plus performant.

     
     
     

    CTA-Bas de page

     
     
     

    Bien rédiger le texte d’appel à l’action

     

    Pour déclencher un clic, il faut un verbe d’action ! Les mots que vous choisissez ont leur importance : « Acheter » ou « Payer » n’a pas le même impact que « Découvrir ». Une étude a révélé que les CTA qui génèrent le plus de clics sont ceux qui offrent une plus grande valeur ajoutée à moindre coût.

    Concrètement, le Call to Action « Acheter maintenant » invite trop rapidement le destinataire à cliquer pour dépenser son argent sans aucune réflexion. Or, plus de 90% des consommateurs d’aujourd’hui recherchent des informations sur un produit avant de l’acheter. Dans l’esprit de votre lecteur, l’impact psychologique peut-être négatif ce qui ne l’incitera pas à cliquer.

    Le Call to Action « Voir en détail », de son coté, retire toute pression d’achat sur le lecteur avec un clic qui lui permet simplement de s’informer en détail sur le produit qui l’intéresse.

     
     

    Quel design choisir pour mon Call to Action ?

     

    La couleur

    Pour attirer l’œil de vos lecteurs sur vos boutons de call to action et augmenter vos clics, vous devez utiliser des couleurs vives qui les font ressortir. Evitez le ton sur ton ou les couleurs pastel et privilégiez le rouge, le orange, ou encore le vert. N’oubliez pas que si l’esthétique et l’harmonie des couleurs sont importantes, le but est avant tout de vendre ! De nouveau, si vous avez des doutes sur la couleur à utiliser, faites des tests.

     

    La forme

    Les maitres mots du design d’aujourd’hui sont sobriété et simplicité. Vos boutons de call to action ne doivent pas trop trancher avec votre charte graphique et être agréable à regarder. S’ils peuvent prendre toutes sortes de formes (rond, flèche…), la forme la plus traditionnelle est le bouton rectangulaire. Si vous choisissez celle-ci, utilisez des coins arrondis pour un rendu moins agressif. Dans tous les cas, n’hésitez pas à ajouter des contrastes de couleur et de lumière pour les rendre plus attractifs.

    Design_bouton_CTA_emailing_
     
     

    Le format

    60% des internautes n’affichent plus les images dans leurs e-mails, sans oublier les filtres anti-spams de plus en plus virulents qui peuvent bloquer certains visuels trop longs à charger. Pour éviter que vos CTA ne s’affichent pas correctement nous vous conseillons de les coder en HTML ou CSS. Si ces boutons sont plus limités graphiquement, ils ont l’avantage d’améliorer la délivrabilité en favorisant le ratio 50% texte / 50% images idéal pour un e-mailing.

     
     
     

    Faut-il multiplier les CTA pour obtenir plus de clics ?

     

    Il vaut mieux privilégier la qualité à la quantité. A trop en mettre, votre lecteur ne saura plus où cliquer. Dans la mesure du possible, nous vous conseillons de vous limiter à deux ou trois call to action dans un e-mailing. Par contre, vous pouvez multiplier les « types » de CTA en associant un bouton et des mots cliquables par exemple.

    Multiplier_CTA

    Cette recommandation ne s’applique pas si vous envoyez une liste de produits car chaque article doit avoir un lien qui renvoie vers sa page dédiée.

     
     
     
     
     
     

                   
               
    Arielle Ntsondé
    Marketing Manager, LINK Mobility France
    Suivez-nous sur LinkedIn Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Youtube
                   
  • 0 Commentaires   
  • autgmenter taux de clics, bonnes pratiques emailing, Call To Action, CTA, emailing, taux de clics emailing